fbpx

À l’origine, la vigne, de la famille des plantes grimpantes, s’élevait sur les arbres. Elle peut atteindre de grandes dimensions et vivre jusqu’à 300 ans.

Un plant de vigne cultivé développe des racines qui peuvent s’enfoncer d’une manière générale à une profondeur de 2 à 5 mètres et parfois jusqu’à 12-15 mètres.

Sa morphologie se divise en trois principaux organes :

  • Les racines
  • L’axe de la tige
  • Les feuilles

Plus les racines de la vigne sont courtes au moment de la plantation, plus la vigne va chercher de l’eau et des nutriments loin dans le sol, le choix du sol joue également un rôle majeur dans son développement.

Afin d’optimiser son rendement, la treille, méthode de culture de la vigne qui consiste à faire monter les ceps sur un port grimpant (ex : le long d’un mur), devra être plantée orientée face au sud ou sud-est, à l’abri des « courants d’air » afin d’éviter des gelées tardives en début de printemps.

Enfin, pour créer un rang de vigne, les pieds devront être espacés de 1 à 2 mètres les uns des autres. La distance moyenne suggérée est de 1,20 mètres, mais il s’agit là d’un standard pour les vignerons afin d’optimiser la rentabilité de leur vignoble, tout en laissant passer les machines dans les rangs (machine à vendanger, tracteur, …).