fbpx

Les différentes techniques de lutte contre le gel dans les vignes…

Depuis quelques jours la pire crainte des vignerons, le gel, sévit sur une bonne partie de la France. Des nuits entières à veiller, protéger, et lutter contre les dégâts de cette météo catastrophique afin de limiter les pertes.

Voici différentes techniques qu’emploient nos vignerons partenaires afin de sauver leur vigne, et pouvoir vous offrir votre millésime :

La technique de l’aspersion dite « cocon de glace », peut-être la moins connue, consiste à “asperger les ceps de vigne avec de l’eau permettant de préserver le bourgeon. Celui-ci est pris dans la glace et donc protégé par le phénomène de surfusion. Cela protège le bourgeon, en formant un cocon de glace autour de celui-ci, l’aspersion produit un changement d’état de l’eau. Passant de l’état liquide à l’état solide, en découle un dégagement d’énergie à l’intérieur du bourgeon, il sera donc à +0°. Cette technique est toutefois délicate, car il ne faut pas que le glaçon dégèle trop vite. C’est pour cette raison que les parcelles continuent à être arrosées jusqu’à ce que la température remonte au-dessus de 0°C”.

Les chaufferettes, développées dès le XIXème siècle, contrairement à d’autres systèmes antigel, les chaufferettes au bois ne laissent pas de résidus et émettent très peu de particules fines.

 

Les bougies, installées entre les rangs de vigne, on les allume avant l’aube pour plusieurs heures. Elles permettent de réchauffer l’air et sont efficaces jusqu’à -6°C. De la taille d’un petit seau de peinture, ces bougies brûlent pendant une dizaine d’heures pour apporter de la chaleur pouvant protéger les pieds de vigne contre le gel. Il faut compter environ 350 à 400 bougies pour protéger un hectare pendant 8h à 9h.

 

Les fils chauffants ou fils électriques, qui ont la capacité de chauffer une parcelle délimitée, sur environ 10 cm de diamètre. Les avantages de cette technique sont principalement : son adaptabilité sur la majorité des parcelles, en s’installant le long du palissage et sa rapidité lors de la mise en place. L’alimentation peut être faite avec un groupe électrogène mobile.

Les hélices, ou brasseurs d’air ont pour objectif d’assurer une homogénéisation de l’air froid à proximité du sol avec l’air chaud en altitude. Parallèlement à
l’aspect thermique, le brassage contribue à un assèchement des bourgeons limitant ainsi leur sensibilité au gel. Dans le cas de risques de gel de rayonnement, ce brassage peut être provoqué artificiellement par l’utilisation de tours à vent ou d’un hélicoptère.

Enfin, une dernière possibilité, la taille tardive…

 

Partagez cet article sur :

Vous souhaitez avoir plus d'informations ?

CONTACTEZ NOUS :

Rejoignez-nous

Articles qui pourraient vous intéresser :

Coffrets qui pourraient aussi vous intéresser :

Tenuta Casenuove

Chianti Classico 2016

Cépages : Sangiovese 80%, Merlot 15%, Cabernet Sauvignon 5%

Robe rouge rubis intense, de nuance violacée. Nez de framboises, cerises et violettes. Bouche remarquable de par la fraîcheur des fruits rouges, aux tannins bien mûrs et à l’acidité équilibrée. Une touche de sapidité en fin de bouche.

Quinta Da Côrte

Princesa Douro

Cépages : Touriga Nacional, Tinta Cao, Touriga Franca

Une robe pourpre aux reflets d’encre. Ce vin ensoleillé, plein de chaleur, typique de la méditerranée saura vous charmer par son caractère fort mais subtil.

Newsletter

Recevez nos tips, conseils, astuces pour mieux comprendre